Marion, une maman et modeuse convaincue

 

" Je trouve cela tellement beau de pouvoir donner une autre vie à un objet, qui est en plus, en parfait état : les enfants grandissant à une allure folle. "

 

Portrait -

Marion a 33 ans et elle est notre premier portrait. Maman de deux filles, Mila, bientôt 5 ans et Pom, 2 ans et demi, elle adore la mode, la déco et peut passer des heures sur internet à chercher des idées pour habiller ses filles ou "pimper" sa maison. Elle a décidé depuis plusieurs années de faire un maximum d'achats d'occasion et nous explique pourquoi et surtout, comment !

Quelle a été ta première motivation à acheter d'occasion ?

Ma toute première motivation, c’est le respect de la planète. L’industrie textile est extrêmement polluante et comme j’adore la mode et acheter des vêtements, j’essaye de trouver un moyen plus responsable de le faire.

Ensuite, je veux aussi laisser une certaine liberté de mouvement à mes filles et ne pas être à l’affut du moindre trou ou de la moindre tâche sur leurs vêtements. Si elles veulent jouer avec leur papa à faire des roulades dans le gazon : « OK go ». Avec une robe payée neuve 50.- c'est déjà plus compliqué.

Et puis j’aime chiner. Passer des heures à fouiller dans des grands bacs pour trouver « la » pépite, j’adore !

Quelle a été ta première pièce achetée d'occasion ?

Hum… j’ai dû acheter mes premiers vêtements d’occasion quand j’étais petite. J’adorais faire les brocantes avec mes parents.

Mon premier achat coup de cœur en occasion a été un très beau sac de luxe, sur un site de seconde main. J’en rêvais depuis tellement longtemps, mais j’étais encore étudiante, je n’avais pas les moyens de l’acheter neuf. Ce sac Balenciaga, je l'ai toujours et je pense que je le garderai toute ma vie.

L'arrivée de tes enfants a-t-elle changé quelque chose à ta façon de consommer ?

L'arrivée de mes enfants n'a pas changé radicalement ma façon de voir les choses mais cela m'a donné envie de m'engager un peu plus pour préserver notre planète. Je ne sais pas si cela vient de cette prise de conscience mondiale ou de l'arrivée de mes filles, mais cela fait 5 ou 6 ans que je me mets au défi de tout acheter d'occasion. Pour moi il n'y a que du positif : j'aime les objets qui ont une histoire et la seconde main nous donne plus facilement accès à de beaux objets, de qualité. Par exemple, à prix équivalent, je préfère offrir à ma fille une jolie robe d'occasion plutôt qu’une robe neuve dans une grande enseigne de prêt-à-porter. Je pense également que les beaux objets, anciens ou de marques résistent mieux au temps.

Pour Mila, mon aînée, j’ai quasiment tout acheté d’occasion : le lit, la commode, la poussette, le couffin... C’était le premier bébé de la famille, il a fallu s’équiper et nous avons eu besoin d'un coup de beaucoup de choses. Je ne sais pas comment nous aurions fait sans l’occasion, car dès qu’on cherche des objets avec un peu de charme, tout devient vite très cher !

As-tu dans ton entourage des personnes qui ne souhaitent pas acheter d'occasion ?

Non, il ne me semble pas. Par contre, certaines de mes amies ont des réticences à acheter certains types de produits, comme des chaussures pour enfant d’occasion (sauf si elles sont neuves ou lavables).

Un autre frein très présent est le prix. Pour une différence de prix moindre, des personnes qui ne sont pas très sensibles à l'environnement préfèreront toujours acheter neuf, un peu plus cher que d'occasion. Pour moi, c'est un mauvais raisonnement car une bonne marque tiendra dans le temps, pour plusieurs enfants, alors qu'une pièce de fast fashion n’est pas faite pour durer et se déformera après plusieurs lavages par exemple.

Le troisième frein - le plus grand selon moi - va être le temps passé à trouver la bonne pièce. Lorsque l'on cherche un objet précis, on ne sait pas vraiment où le trouver rapidement et l’occasion ne semble pas forcément adaptée. Entre les brocantes, les associations, les différentes sites internet, fouiller pour trouver la bonne pièce peut vite devenir un casse-tête. Personnellement, j'adore ! Mais j'ai aussi pris le réflexe de m'inscrire à des alertes sur certains sites pour être avertie lorsqu’un pièce redevient disponible.

Que leur réponds-tu?

L'occasion est un acte engagé, pour la planète, pour nos enfants. Le prix, qui est très souvent inférieur au prix avec étiquette est une bonne raison mais ne doit pas être la seule. Je trouve cela tellement beau de pouvoir donner une autre vie à un objet, qui est en plus, en parfait état : les enfants grandissant à une allure folle.
J'aime aussi leur partager mes bons plans, adresses et astuces pour les aider à perdre moins de temps.

Tu habilles tes filles principalement avec de l'occasion. Où les trouves-tu?  Comment sélectionnes-tu les pièces (tu cherches des marques précises, tu fonctionnes au coup de cœur) ?

Mes filles s'habillent uniquement d'occasion. Pour la naissance de ma première, j'ai acheté quelques articles neufs, car on nous a offert des bons cadeaux ou alors parce que j'avais un besoin précis et urgent, comme des bodies de rechange ou un manteau chaud. Cependant, avec le temps, j'ai appris à mieux m'organiser et maintenant je n'achète plus rien neuf. J'aime aller sur les brocantes, dans les associations pour trouver des basiques. Pour les belles pièces, je me suis inscrite sur certains sites d'occasion pour recevoir des notifications comme un joli bonnet en laine, un petit pull ou une blouse élégante sur un jean simple.

Peux-tu nous partager tes coups de cœur mode enfant du moment ?

L'hiver est une saison que j'adore pour habiller mes filles. J'aime beaucoup leur mettre des collants avec un short, ou même un bloomer et en haut, des gilets sans manches, avec une blouse. Cela donne un look très mignon et c'est vrai qu'avec deux petites filles, il y a moyen de se faire plaisir et d'avoir des looks sympas été comme hiver.

En ce moment j'aime aussi beaucoup les bottes en plastiques !

Bonnets et accessoires en maille sont pour moi un indispensable. Que ce soit un béguin serré qui s'attache sous le menton ou un bonnet tout simple avec des pompons.

Quelles sont les valeurs que tu souhaites transmettre à tes filles ?

Mes filles sont encore petites, mais j'essaye le plus possible de les laisser libres de leurs mouvements pour qu'elles explorent le monde. La plus grande adore se rouler par terre, courir, escalader et cela peut rendre l'entretien des vêtements compliqué. D'un autre côté j'essaye de leur apprendre le respect de l'objet parce que ce n'est pas parce qu'un t-shirt a été payé d'occasion qu'il ne doit pas être respecté. Le respect des autres, de leurs envies, de leurs choix.

Une citation, une idée, un message qui te tient à cœur ?

Pendant mes débuts difficiles avec mes filles et encore aujourd'hui quand je vie des journées hautes en couleurs je me remémore cette phrase :

« Une bonne maman est une maman heureuse. Prendre du temps pour soi et prendre soin de soi c'est essentiel pour savoir ensuite profiter de ses enfants et être agréable avec eux. »

Peux-tu présenter 2 achats d'occasion (habits ou autres) que tu as chez toi et que tu adores ?

Une édition de 1954 (année de naissance de ma maman) d'un livre de Cendrillon. Un livre ancien qui comporte le nom de la petite fille qui le détenait avant.



Un manteau en laine et col en fausse fourrure que j'ai acheté dans une boutique d'occasion en Espagne. Il a été mis par ma première, puis ma deuxième. Je l'adore, il leur fait un petit look de fille modèle !